Location Chalet Vacances Ski

Chaussures de randonnées : conseils de choix

À chaque randonneur correspondent des pieds qui lui sont propres. Malheureusement, les modèles de chaussures de randonnées disponibles sur le marché sont limités. Comme il faudra choisir parmi celles qui existent, sachez le faire ! Il ne faut surtout sacrifier ni votre confort ni la technicité du produit. Texte:

À chaque randonneur correspondent des pieds qui lui sont propres. Malheureusement, les modèles de chaussures de randonnées disponibles sur le marché sont limités. Comme il faudra choisir parmi celles qui existent, sachez le faire ! Il ne faut surtout sacrifier ni votre confort ni la technicité du produit. D’autres critères comme la marque, l’imperméabilité et le style de marche à laquelle vos chaussures vont être soumises sont aussi à prendre en compte.

Les différents types de chaussures de randonnées

Comme il y a différents types de marche, les chaussures destinées à cette activité se déclinent en différentes catégories selon la longueur de la tige. Celles à tige basse, souples et légères, sont conçues pour les simples promenades. Celles à tige moyenne sont polyvalentes et offrent un bon maintien de la cheville ainsi qu’une bonne adhérence. Elles sont aussi légères. Celles destinées au trekking sont à tige haute. Elles sont rigides et leur imperméabilité n’est pas à discuter. Elles s’alourdissent avec le temps. Les chaussures de trail, elles, sont à tige basse, mais renforcées. Polyvalentes, elles aussi, il est possible de les porter lors d’une virée à vélo.

La liaison entre la marque et la pointure

Parmi la trentaine de marques de chaussures de marche, certaines sont larges à l’instar des modèles allemands, certaines sont fines comme la plupart des modèles italiens. L’essayage s’avère donc incontournable. On sait, en plus, que deux individus d’une même pointure ont des volumes de pied différents. L’un peut avoir de gros oignons tandis que l’autre a une cheville de danseuse. La pointure peut suivre les normes américaines, mais elle peut aussi se conformer aux normes anglaises. Ces deux classes de pointure affichent quelques millimètres d’écart avec la pointure des chaussures européennes.

Quelques gestes à effectuer lors du choix de ses chaussures

Tout d’abord, choisissez l’après-midi, de préférence la fin de la journée, pour l’essayage. Le pied a en effet tendance à gonfler à ces moments-là. Qui plus est, il est plus sensible. Il serait donc préférable d’essayer vos nouvelles tatanes les pieds vulnérables, et essayez surtout les deux, et non l’une seulement, car sachez que vos deux pieds ne sont pas identiques. Avant de procéder à l’essayage, soumettez chaque chaussure à une torsion latérale. Il suffit de la tordre. Si vous y parvenez facilement, c’est qu’elle n’assure pas un bon maintien en terrain glissant ou escarpé. Un tel modèle serait donc bon pour les petites randonnées. Les chaussures de randonnées résistant à la torsion assurent mieux l’amorti. Lors de l’essayage en magasin, ne tolérez rien ! Nouez les lacets sans trop comprimer vos pieds. Marchez sur une surface dure et non sur la moquette, prenez tout votre temps. Simulez les pentes en faisant quelques pas sur le plan incliné réservé à cet effet, le sac au dos.

Les publications similaires de "En dehors de la saison hivernale!"

  1. 11 Nov. 2018Combiner rafting et canyoning39 clics
  2. 4 Mai 2018Eric Olhats nous raconte ses vacances en montagne199 clics
  3. 13 Oct. 2017Naviguez sur des sections d'eau vive437 clics
  4. 20 Avril 2017Laissez vous tenter par le Lac du Bourget639 clics